6 Règles Pour Bien Magasiner

Fini leslongues heures passées dans les boutiques pour ne dénicher que des vêtementsqui plaisent à moitié! Voici six étapes toutes simples pour magasiner avecefficacité…

  1. Ouvrir sapenderie On commencetoujours par regarder ce qu’on possède déjà… Que porte-t-on encore? Dans quelétat sont nos vêtements? Après cette analyse, il faut en vérifier le ratio: «Ondevrait toujours avoir trois hauts combinables avec chacun de nos bas»,explique Marie-Claude Pelletier, styliste et présidente de l’agence LesEffrontés. Si ce n’est pas le cas, on a le point de départ de notre listed’achats!
  2. Se fixerun budget Si on ne veutpas dépenser sans compter et qu’on n’est pas certaine d’y arriver, on s’imposeune limite financière claire en fonction de notre budget. Les cartes bancairesrestent sagement à la maison, et on prend avec soi l’argent comptantnécessaire.
  3. Choisir satenue
    «Pour ne passe décourager avant même d’avoir commencé, on met des chaussures confortableset des vêtements faciles à enfiler: pas de sandales à sangles, de lacetspartout ou des millions de boutons», conseille Marie-Claude Pelletier. On penseà emporter le bas avec lequel on cherche à associer des hauts. On prend aussinos talons, pour essayer les jupes et les robes. «On ne doit pas juger lespièces indépendamment, mais comme un tout, ajoute la styliste. En lescoordonnant, on a une vraie vision d’ensemble qui facilite la prise dedécision.» On n’oublie pas non plus de se maquiller légèrement: «Dans unecabine d’essayage éclairée au néon, peu importe ce que l’on porte, on setrouvera moche. Avoir bonne mine, ça aide!»
  4. Commenceren terrain connu
    Plutôt que demagasiner dans des endroits où on n’a aucun repère et où les tailles et lescoupes nous iront différemment, on entame sa séance par des boutiques dont onporte souvent les vêtements. Si on y a déjà trouvé la perle rare, on a plus dechances de tomber sur d’autres pépites!
  5. Résisteraux fausses bonnes idées
    Le piège danslequel on tombe le plus souvent? L’achat impulsif d’un vêtement en solde ou dela mauvaise taille! «Toutes les femmes ou presque possèdent des vêtementsjamais portés, lance notre experte. Face à une bonne affaire, il faut se demandersi on l’achèterait à prix courant… Non? On la laisse là! De toute façon, ilvaut mieux se gâter avec un pantalon à 150 $ qui nous fait bien et qu’onportera longtemps, plutôt que d’attraper 3 pantalons à 50 $ qui nous plaisent àmoitié.» On laisse là aussi, sans hésitation, nos coups de cœur d’une tailletrop petite! «Quand on aura maigri, si c’est notre but, notre corps aurachangé. On retournera alors certainement magasiner et on trouvera à cemoment-là autre chose qu’on aimera tout autant!»
  6. Changer depoint de vue
    On s’habilletrop souvent en fonction des parties de notre corps qu’on n’aime pas et qu’onvoudrait cacher, que ce soit les cuisses, le ventre, les bras… C’est uneattitude qui peut rendre les essayages assez pénibles et déprimants. On devraitmagasiner sous un angle plus positif en pensant à ce qu’on aime chez nous, pourchercher à valoriser nos atouts (décolleté, yeux, épaules, hanches…). «Toutesles silhouettes sont belles, affirme la styliste. Il suffit juste de trouverses points forts et de les maximiser!»

Lien pourlire l’article: http://www.coupdepouce.com/beaute-mode/mode/6-regles-pour-bien-magasiner/a/57142

Retour